Le cadre légal de la vidéosurveillance chez soi

L’installation de caméras de surveillance à l’extérieur de votre maison est sans aucun doute une très bonne idée. Après tout, vous ne savez jamais ce qui peut arriver, vous devez prendre des mesures pour vous protéger des potentiels effractions. La bonne nouvelle est qu’il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour arrêter les problèmes à l’avance. Les caméras de sécurité seront votre première ligne de défense contre les voleurs et les cambrioleurs. Mais, rappelez-vous qu’il existe des lois régissant la légalité de la vidéosurveillance. Vous en apprendrez beaucoup plus sur ces lois dans cet article.

Endroits privés

En général, vous avez le droit d’enregistrer toute personne entrant dans votre propriété. Et vous pouvez le faire sans le leur dire à l’avance. Mais, rappelez-vous qu’il existe des endroits qui exigent un respect de la vie privée. Il est totalement illégal d’enregistrer quelqu’un quand il s’attend à ce que sa vie privée soit préservée comme dans la salle de bain par exemple. Cela ne devrait pas être un problème lorsqu’il s’agit de placer des caméras en dehors de la maison. Vous aurez toujours la liberté de placer des caméras à l’extérieur et d’enregistrer toute personne présente sur votre propriété. Par contre, soyez un peu plus sélectif lorsque vous les installez à l’intérieur de votre maison. C’est l’une des lois les plus importantes en matière légalité de la vidéosurveillance à domicile avant d’installer des caméras de sécurité.

La surveillance limitée à votre propriété

Vous pouvez enregistrer tout ce qui se passe dans les limites de votre propriété. Par contre, il est illégal de diriger la caméra vers quelque chose auquel vous ne devriez pas avoir accès. Par exemple, vous ne pouvez pas installer une caméra chez vous et la diriger vers la fenêtre de votre voisin. Cela violerait leur vie privée et vous causerait de gros problèmes. Assurez-vous de surveillez uniquement les zones autorisées. Lorsque vous installez des caméras de surveillance dans des zones résidentielles, vous devez vous assurer de surveiller uniquement votre propriété.

Surveillance audio et vidéo

Jusqu’à présent, nous n’avons abordé que l’utilisation de la surveillance vidéo. Mais qu’en est-il de la légalité de la vidéosurveillance avec audio ? Cela, relève-t-il des mêmes lois, règles et directives que la vidéo ? En fin de compte, des lois limitent votre capacité à surveiller et à enregistrer des conversations dans votre maison. En fait, l’utilisation de tout appareil électronique pour l’enregistrement audio relève des lois sur l’écoute électronique. En règle générale, il est illégal d’enregistrer une conversation sans la permission de tous les participants. cependant, il existe quelques exceptions où l’enregistrement d’une conversation ne nécessite que l’autorisation d’un participant. Assurez-vous donc de vérifier les lois en vigueur dans votre localité avant d’enregistrer la conversation ou l’audio de quiconque se trouvant chez vous.

Différences entre vidéosurveillance analogique et IP
Gérer sa vidéosurveillance soi-même ou via une entreprise spécialisée ?