Les divers éléments d’un système de vidéosurveillance

Pour pouvoir contrôler soi-même le système d’alarme ou vidéosurveillance installé chez soi, il faut connaître tout d’abord tous les éléments qui les composent. Ainsi, on pourrait se passer d’une aide pour son installation ou en cas de problèmes techniques. Toutes connaissances sont les bienvenues.

Le principe d’un système de sécurité

Un système de sécurité est un dispositif installé dans un endroit pour le protéger. L’alarme et la vidéosurveillance en font partie. Ils sont composés de plusieurs éléments qui sont connectés entre eux. En effet, aux moindres problèmes, ces derniers transmettent des informations en alertant ainsi le propriétaire des lieux ou les autorités compétentes. La vidéosurveillance, est un système de sécurité visant à surveiller les alentours grâce à des caméras implantées à des endroits stratégiques. Les principaux éléments qui la composent sont l’enregistreur de vidéosurveillance, la connectique (les câbles) et la ou les caméra(s). Pour gagner en performance, il est possible d’associer les éléments selon la demande de la clientèle. Pour une vidéosurveillance sur mesure, allez sur https://www.tike-securite.fr

L’enregistreur

Si les caméras sont en train de filmer 24h/24 et 7j/7 tout ce qui se passe dehors, l’enregistreur lui a pour rôle de stocker toutes ces données. Avec l’avancée de la technologie, il devient de plus en plus performant. En effet, en même temps, il peut aussi servir de contrôle et de réglage des caméras de surveillance : ajuster les angles selon la position souhaitée, zoomer, …Les fonctionnalités sont de plus en plus nombreuses comme la possibilité de paramétrer les horaires d’enregistrement, définir l’effacement systématiquement des images, ou définir des zones de marquage.

Les caméras et la connectique

La composition d’un système d’alarme n’est pas complexe, de même pour la vidéosurveillance. En deuxième place, il y a les caméras. Grâce à elles, les images sont captées et renvoyées à l’enregistreur en temps réel. Parfois, une sirène ou des rayons infrarouges sont reliés à elles et déclenchent ainsi l’alarme. Les caméras utilisées à l’extérieur sont robustes car elles sont soumises aux intempéries et aux éventuelles chutes. Elles peuvent être des modèles simples ou équipés d’une vision nocturne pour la surveillance de nuit.

La connectique est un câble qui relie les caméras à l’enregistreur. Elle a pour rôle d’acheminer les informations captées par les caméras.  Il existe cependant des systèmes de surveillance sans fil c’est-à-dire qui ne nécessitent pas de fils. C’est par la connexion wifi ou par ondes radio que toutes les informations seront transmises au serveur. Avec ce type de système, le risque de piratage et d’interférence risquent de gêner la communication.

Le cadre légal de la vidéosurveillance chez soi
Comment installer un dispositif de vidéosurveillance et combien ça coûte ?